‹ Retour aux actualités

Vision zéro : au-delà des statistiques

Publié le 30 novembre 2018

Depuis l'adhésion du conseil municipal de Trois-Rivières à la philosophie Vision zéro, nombre de statistiques circulent de part et d'autre. 

Afin de rectifier les faits et ainsi donner l'heure juste à tous les Trifluviens, la Police de Trois-Rivières dévoile les chiffres dont elle dispose. On y met en lumière 3 conclusions importantes renforçant l'idée selon laquelle Vision zéro contribuera à rendre les rues de Trois-Rivières plus sécuritaires pour tous.


1. Nous avons atteint un plateau 

En 2011, après une amélioration significative du nombre d’accidents graves ou mortels, les chiffres indiquent une stabilisation de la situation au cours des 8 dernières années.

Les mesures de sensibilisation et de coercition pourraient avoir atteint leur limite d’efficacité, d’où l’intérêt de miser sur une stratégie différente pour améliorer le bilan routier


2. Des accidents, il y en a partout

Autre élément significatif mis en lumière par le bilan routier, la présence d'accidents graves et mortels est observables dans tous les types d'environnements urbains : artère principale, rue résidentielle, chemin et rang, etc.

Fait important à noter concernant le tableau ci-dessous, depuis 2005, des changements dans la complétion du rapport d'accident et un ajustement important en 2010 ont contribué à assurer une meilleure représentativité des lieux d'accidents, notamment en faisant une distinction claire entre une artère principale et une rue résidentielle. 



3. Nécessité de rues plus sécuritaires, pour tous

Vision zéro ne fait pas de distinction entre les usagers de la route. Du nombre de blessés graves et de décès, on compte tant des piétons et des cyclistes que des automobilistes, d'où l'importance de mettre en place des actions et des mesures efficaces pour tous.


En somme, rappelons qu'après Montréal, Trois-Rivières est la deuxième ville québécoise à adhérer aux principes de Vision zéro. Pour toutes les réponses à vos questions concernant le projet Vision zéro, consulter la F.A.Q.