‹ Retour aux actualités

Vandalisme : Trois-Rivières sollicite l'appui de la communauté

Publié le 30 juillet 2019

Alors que la saison estivale bat son plein, Trois-Rivières observe une augmentation du nombre d’actes de vandalisme dans les parcs publics et les espaces verts sur son territoire.

Dans une optique de prévention, la Ville invite donc les Trifluviens à signaler les actes dont ils sont témoins en communiquant avec la Direction de la police au 819 691-2929, poste #6. Les citoyens peuvent également aviser la Ville s’ils constatent des bris ou graffitis en communiquant avec le 311.


Un coût collectif important

Grabuge dans les toilettes chimiques, graffitis sur les installations, bris du mobilier urbain, notamment des tables, des estrades, des poubelles et des clôtures : les actes de méfaits se concentrent principalement dans les parcs du centre-ville et dans l’est de Trois-Rivières, notamment Pie-XII, Champlain, Lemire, du Père-Breton, Rochefort et Martin-Bergeron, entre autres.

Depuis le début de l’été, les coûts reliés au nettoyage de ces méfaits se chiffrent à 81 000$. Ce montant pourrait toutefois grimper, notamment en raison d’autres opérations de nettoyage prévues.

  

  


Informer, mobiliser et prévenir

Chaque été, la brigade IMParc sillonne les parcs trifluviens afin de sensibiliser la communauté quant aux règlements municipaux dans les parcs. En opération 7 jours par semaine de 19 h à 1 h 30, les équipes interviennent directement auprès de la clientèle lors de problématiques.

Le programme Surveillance de quartiers et l’escouade Vélo-patrouille de la Ville de Trois-Rivières portent également une attention particulière à la situation.