‹ Retour aux actualités

La Ville investit 11 M$ dans son réseau routier

Publié le 19 juin 2019
Alors que le conseil municipal annonçait il y a quelques semaines une hausse du budget de pavage de 8 à 11 M$, la Ville présente aujourd’hui son plan de pavage qui comprend plus d’une quarantaine de chantiers.

Parmi ces chantiers, on compte le nord du boulevard des Forges et la rue Royale, tous deux récemment complétés, ainsi que d’importantes sections du boulevard Mauricien, du chemin des Petites-Terres, de la rue De Grandmont et du boulevard des Récollets, à venir cet été.

« Le printemps a été difficile pour nos routes. À preuve, depuis le début de l’année, la Ville a réparé plus de 10 000 nids-de-poule. Le conseil municipal a voulu faire face à cette réalité en augmentant le budget de pavage afin de maintenir la qualité du réseau routier trifluvien », a mentionné Jean Lamarche, maire de Trois-Rivières.


Critères de priorisation des réfections de rue
Tous les quatre ans, une analyse du réseau routier est effectuée par les Travaux publics de manière à catégoriser l’état de la chaussée et ainsi identifier les artères à prioriser dans le plan de pavage annuel.

L’état de la chaussée est analysé tous les quatre ans en fonction de trois principaux critères :
  • L’état de la surface (fissuration, nids-de-poule);
  • Le confort de roulement (dénivelé de la chaussée);
  • L’orniérage (présence et profondeurs d’ornières).
Dans sa planification des chantiers, la Ville tient également compte d’autres facteurs tels que l’état des conduites souterraines et les chantiers d’autres organisations.
Cette priorisation des chantiers est d’autant plus importante depuis que le prix du bitume, utilisé dans la réfection des routes, a augmenté à la fin de l’été 2018.