Agrile du frêne

L’agrile du frêne est un coléoptère originaire d’Asie qui s'attaque à toutes les espèces de frêne. Pour se nourrir, les larves de l'agrile creusent des galeries dans le cambium, situé sous l'écorce de l'arbre. Ces galeries bloquent la circulation de la sève et causent la mort du frêne en 2 à 5 années. Depuis son arrivée en Amérique au début des années 2000, on estime que l'insecte a détruit des dizaines de millions de frênes.

large et agrile du frêne

L'insecte est présent dans plus de la moitié des États américains, en Ontario et dans le sud-ouest du Québec. Les populations d’agriles se déplacent principalement par le transport de bois de chauffage provenant de régions aux prises avec le ravageur. Puisqu'on ne lui connaît pas de prédateurs naturels sur le continent nord-américain, l'agrile du frêne continue de se propager dans de nouvelles régions, causant sur son passage des dommages économiques et écologiques considérables.

Bien que l’insecte vert métallique n’ait pas encore été détecté à Trois-Rivières, la Ville reste aux aguets et a mis sur pied un plan de lutte à l’agrile du frêne.

Aidez-nous à freiner ce ravageur

  • Avisez la Ville si vous apercevez l’insecte ou si votre frêne est attaqué;
  • Achetez et brûlez uniquement du bois de chauffage local.
Formulaire - Plaintes et requêtes

Signes et symptômes

signes et symptômes agrile du frêne
Crédit : Ville de Boisbriand

Vous pouvez également consulter le Guide visuel pour la détection des dommages causés par l'agrile du frêne.


Plan de lutte à l'agrile du frêne

Pour limiter les dégâts causés par l’agrile du frêne, la Ville opte pour la stratégie « SLAM » (de l'anglais, slow ash mortality ou ralentir la mortalité des frênes). Cette stratégie vise à modérer la croissance et la dispersion des populations d’agrile en milieu urbain en combinant différentes actions.

Étape 1: connaître la population de frêne sur le territoire

  • De 2012 à 2014, l’inventaire des arbres sur rue et dans les parcs a permis de recenser 1890 frênes, ce qui représente 9 % des arbres identifiés.
  • En 2017, la contribution citoyenne sera essentielle pour permettre de réaliser l'inventaire des frênes présents sur l’ensemble du territoire incluant les terrains privés.

Étape 2 : installer des pièges et inspecter les arbres pour une détection précoce.

  • Dès 2013, 26 pièges à prisme sont installés annuellement sur le territoire.
  • En 2016, l’inspection des frênes municipaux a été réalisée pour voir les signes de dépérissement.

piège agrile du frêne

Étape 3 : gérer l'agrile par foyer d'infestation

  • Lorsque l’insecte sera présent, différentes actions, dont le traitement au biopesticide, l’utilisation de pièges et la gestion du bois généré, seront mises en place pour limiter la propagation.
  • Nous accompagnerons aussi les citoyens dans les actions à poser sur leur frêne. 

Depuis 2014, nous procédons à la plantation de nouvelles essences d’arbres près des frênes pour assurer un couvert végétal advenant la mort des frênes.

Travaillons ensemble pour préserver nos frênes et limiter les dégâts.