Agrile du frêne

L’agrile du frêne est un insecte ravageur originaire d’Asie qui s'attaque à toutes les espèces de frêne. Arrivé en Amérique du Nord vers 1998, l’insecte a été découvert après la mort de plusieurs frênes dans la région de Détroit et de Windsor en 2002. 

À ce jour, on estime à 100 millions le nombre de frênes qui sont morts au cours des dix dernières années en raison de sa propagation. Cet insecte continue de causer d'importants dommages économiques et écologiques.

Sa présence a été détectée pour la première fois en mars 2018 sur le territoire de Trois-Rivières. Depuis le 24 janvier 2018, la Ville est dans la zone réglementée établit par l'Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA).

Zone réglementée (ACIA)

La Ville reste aux aguets afin de trouver sur son territoire les foyers d'infestation et a mis sur pied un plan d’action. En 2018, 6 nouveaux foyers ont été découverts sur le territoire.

Foyer d'infestation de l'agrile du frêne sur le territoire de Trois-Rivières (mai 2019)

Aidez-nous à freiner ce ravageur

  • Avisez la Ville si vous apercevez l’insecte ou si votre frêne est attaqué;
  • Achetez et brûlez uniquement du bois de chauffage local;
  • Ne déplacez aucun produit du frêne, comme les billes, les branches et les copeaux en dehors de la zone réglementée;
  • Ne transportez aucune essence de bois de chauffage, quelle qu'elle soit, à l'extérieure de la zone réglementée.
Formulaire - Plaintes et requêtes

   

Propagation

L'insecte est présent dans plus de la moitié des États américains, en Ontario et dans le sud-ouest du Québec. Les populations d’agriles se déplacent principalement par le transport de bois de chauffage provenant de régions aux prises avec le ravageur. Puisqu'on ne lui connaît pas de prédateurs naturels sur le continent nord-américain, l'agrile du frêne continue de se propager dans de nouvelles régions, causant sur son passage des dommages économiques et écologiques considérables. En Asie, l’agrile n’est pas considéré comme une menace puisque les frênes asiatiques ont évolué avec cet insecte et résistent ainsi mieux à ses attaques.


Identification de l'insecte

Ce coléoptère vert métallique mesure environ 12 millimètres. Son corps est allongé et ses yeux, globuleux. Les femelles pondent des œufs minuscules, difficiles à repérer sur le frêne. Une fois éclose, la larve ressemble à une chenille blanche. 

Ce sont les larves de l’insecte qui tuent silencieusement les frênes. Pour se nourrir, elles creusent des galeries dans le cambium, situé sous l'écorce de l'arbre. Ces galeries bloquent la circulation de la sève et causent la mort du frêne en 2 à 5 années. Un frêne peut donc donner l’apparence d’être en bonne santé, mais sous l’écorce, il peut être sévèrement affecté. 



Cycle de vie

À partir d’octobre, les larves hivernent dans le tronc où elles se transforment en nymphes au printemps. Les insectes adultes émergent de l’arbre à partir du mois de juin afin de s’accoupler jusqu’en août.



Comment reconnaître un frêne?

Il existe plusieurs essences de frênes. Cependant, les frênes les plus fréquemment rencontrés au Québec, tant en milieu urbain que naturel sont :

  • le frêne de Pennsylvanie ou frêne rouge (Fraxinus pennsylvanica);
  • le frêne d’Amérique ou frêne blanc (Fraxinus americana);
  • le frêne noir (Fraxinus nigra).
Feuilles
Les feuilles sont composées d’un nombre impair de folioles, qui sont en fait de petites feuilles finement dentelées. Chaque feuille est composée de 5 à 11 folioles.
Branches
Chaque branche d’un frêne est jumelée à une autre de façon symétrique.
Fruits
Les fruits sont des samares plates et allongées. Elles persistent une partie de l’hiver.
Écorce
L’écorce des jeunes frênes est lisse et rougeâtre. Celle des frênes matures est formée d’entrecroisement de crêtes en forme de losanges réguliers.

Frênes présents à Trois-Rivières

  • 1 950 frênes sur les rues, les parcs et les bâtiments municipaux;
  • Plus de 3 300 frênes ont été répertoriés sur les terrains privés.

    Certains endroits à Trois-Rivières seront particulièrement touchés par l’arrivée de l’agrile, soit :

  • le parc Pie-XII (79 frênes);
  • le parc Laviolette (136 frênes);
  • le parc Champlain (20 frênes);
  • le boulevard Gene-H-Kruger (134 frênes).

Signes et symptômes

L’agrile du frêne, quoique discret, cause d’énormes ravages à un arbre infesté. Les infestations sont en ce sens très difficiles à déceler. Habituellement, lorsque les signes et symptômes caractéristiques d’une attaque par l’agrile  du  frêne  deviennent  apparents,  l’arbre  est  déjà  gravement infesté. 

Reconnaître les symptômes : 
  • Dégarnissement et dépérissement de la cime de l’arbre;
  • Développement de pousses adventives à la base du tronc;
  • Apparition de trous de sorties dans l’écorce en forme de D majuscule;
  • Galeries sous l’écorce bloquant la sève du frêne de circuler.

signes et symptômes agrile du frêne
Crédit : Ville de Boisbriand 

Traitement

Nous sommes tous visés par cette problématique qui crée un déséquilibre dans l’écosystème. Il est essentiel de traiter votre frêne.

Traitez-le :

  • Avant que les symptômes apparaissent et s’il a un diamètre à hauteur de poitrine égal ou supérieur à 20 cm;
  • S’il présente moins de 30 % de dépérissement.

Le pesticide que la Ville recommande est le TreeAzinMD. Cet insecticide injecté grâce à des capsules à ressort permet de ralentir la progression de l’agrile et de réduire ses ravages. Il protège les arbres contre une éventuelle infestation sur une période de deux années. Le produit agit en limitant considérablement la croissance, le développement, l’alimentation, ainsi que la reproduction de l’insecte. De plus, la viabilité des œufs et des larves provenant d’un adulte ayant ingéré du TreeAzinMD est hautement compromise.

La période idéale pour effectuer le traitement est entre le 15 juin et le 31 août.

Une évaluation de la santé de vos frênes est nécessaire afin de déterminer le degré d’infestation. Si votre frêne présente plus de 30 % de dépérissement, l'arbre doit être abattu, en vertu de la réglementation municipale (article 7 du règlement relatif à la lutte contre la propagation de l'agrile du frêne).

Règlement relatif à la lutte contre la propagation de l'agrile du frêne

La Ville a mis en place un programme de subvention en guise de soutien financier pour le traitement des frênes sur son territoire.

Prix et entrepreneur

La Ville a négocié un prix préférentiel pour les traitements avec un entrepreneur qualifié. Le prix est de 3,31 $ par cm de diamètre à hauteur de poitrine (DHP), ce qui équivaut à 1,3 mètre du sol. Les taxes habituelles s'ajoutent à ce prix. La date limite pour déposer une demande de traitement est le 15 août.

Afin de bénéficier de ce tarif, communiquez avec le 311 et ayez en main les informations suivantes :

  • Votre adresse civique;
  • La quantité de frênes à traiter;
  • La localisation de l'arbre sur la propriété;
  • Un estimé du DHP de chacun des arbres.

Un technicien de la Ville ira valider si votre frêne peut être traité ou non.

Par la suite, l'entrepreneur communiquera avec vous afin de planifier un rendez-vous. 

Comment mesurer le diamètre à hauteur de poitrine?

  1. Mesurez 1,3 mètre à partir du sol
  2. Mesurez la largeur du tronc en centimètre

   

Abattage

Selon le règlement relatif à la lutte contre la propagation de l'agrile du frêne, il est obligatoire de faire abattre un frêne si la cime présente plus de 30 % de branches mortes. L’abattage et le transport du bois de frêne doivent se faire entre le 1er octobre et le 15 mars.

Comment disposer du bois de frêne?

Les résidus de bois de frêne constituent le vecteur le plus important de la propagation de l’agrile. Une seule bûche infestée peut tuer des milliers d’arbres.

Il est recommandé de :

  • Déchiqueter sur place le bois de frêne de moins de 20 cm de diamètre;
  • Transporter dans les 15 jours suivant l’abattage, le bois de plus de 20 cm de diamètre dans un site autorisé par la Ville.
    Important : en tout temps, il est interdit de conserver le bois de frêne comme bois de chauffage.

Assurez-vous que l’entrepreneur disposera du bois d’abattage selon les mesures prescrites sur le certificat d'abattage. 

Si vous abattez vous-même votre frêne, il est obligatoire de transporter le bois et ses résidus à l'écocentre.

Soumission et certificat

Pour l’abattage de vos frênes, la Ville conseille fortement de faire une demande de soumission à trois entrepreneurs afin d’obtenir le meilleur prix.

Vous devez obligatoirement vous procurer un certificat d’abattage de frêne qui vous sera offert gratuitement.

La Ville a mis en place un programme de subvention en guise de soutien financier pour la plantation d'arbre en remplacement de frênes sur son territoire.



Plan de lutte à l'agrile du frêne

Afin de ralentir la propagation et l'infestation de l'agrile sur son territoire, la Ville a mis sur pied un plan d'action (2018-2020).

Objectif


L'objectif principal du plan d'action est de ralentir la progression de l’insecte sur le territoire et ainsi diminuer la mortalité des frênes afin de :

  • Conserver la canopée et maintenir les services de notre forêt urbaine, dont la diminution de la pollution et la présence d’îlots de fraîcheur ;
  • Répartir les coûts de gestion ;
  • Conserver le paysage existant.

Orientations

Les principales orientations du plan d’action sont :

  • La connaissance du patrimoine arboricole;
  • Traitement, abattage et plantation;
  • Réglementation et application;
  • Soutien aux citoyens;
  • Sensibilisation et communication;
  • Disposition du bois;
  • Protection et intervention en milieu naturel.

Plan d'action 2018-2020

Plantation d'arbres


Chaque frêne public abattu sera remplacé par un arbre provenant d'une sélection de plusieurs espèces différentes pour augmenter la biodiversité.

Sur les terrains privés, la Ville recommande de planter une nouvelle essence d'arbre près d'un frêne afin de maintenir le couvert végétal en cas d'abattage dû à l'infestation par l'agrile.

Liste d'arbres et conditions de plantation

Pour un complément d'information, consultez l'outil pour choisir le bon arbre ou arbustre d'Hydro-Québec.


Programme de subvention

La Ville vous encourage à protéger vos frênes et à préserver le plus longtemps possible la canopée urbaine. De nouvelles mesures ont ainsi été mises en place par les autorités en guise de soutien financier.

Traitement

Cette année, la Ville remboursera le traitement au TreeAzinMD des frênes situés sur les immeubles résidentiels pour l’équivalent de 2,00 $ par centimètre de diamètre de tronc, mesuré à 1,30 m du niveau du sol, excluant les taxes, jusqu’à un maximum de 500 $ par propriété.

Une subvention pour le traitement de frênes peut être accordée au propriétaire d’un immeuble résidentiel qui remplit les conditions suivantes :

  • Avoir signifié par une requête au 311, l’intention de bénéficier de la subvention;
  • Avoir utilisé le produit actif pour le traitement TreeAzinMD;
  • Avoir effectué le traitement dans la période obligatoire entre le 1er juin et le 31 août;
  • Avoir déposé une demande de subvention avant le 31 décembre de l’année de traitement.

Formulaire de subvention pour le traitement de frênes Règlement établissant le programme de subvention relatif au traitement des frênes situés sur des immeubles résidentiels

Plantation

À la suite de l’abattage de frênes sur un immeuble résidentiel, la Ville remboursera 50 % de la valeur du prix d’achat pour un arbre de remplacement, lequel exclut les frais de plantation et les taxes, jusqu’à un maximum de 100,00 $ par arbre et un maximum de 500 $ par propriété, et ce, par année.

Une subvention pour le remplacement de frênes peut être accordée au propriétaire d’un immeuble résidentiel qui remplit les conditions suivantes :

  • Avoir obtenu un certificat d’abattage de frêne;
  • Avoir procédé à la disposition des résidus du frêne, et ce, selon les indications dudit certificat;
  • Se procurer un arbre chez un marchand de Trois-Rivières;
  • Se procurer un arbre de trois mètres pour un feuillu et un arbre de deux mètres pour un conifère;
  • Le dépôt de la demande doit avoir été effectué dans l’année suivant la date de l’émission du certificat d’abattage.

Formulaire de subvention pour le remplacement de frênes Règlement établissant le programme de subvention relatif au remplacement de frênes situés sur des immeubles résidentiels