Compostage

L'implantation de la collecte de matières organiques (bacs bruns) par la Régie de gestion de matières résiduelles de la Mauricie suit son cours et le service devrait être implanté conformément aux exigences de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles.

Complémentaire à cette collecte, les Trifluviens sont invités à pratiquer le compostage domestique dès maintenant!

Compostage domestique

Composter à la maison, c'est simple et écologique. Découvrez nos trucs!

Dépliant - Compost à la maison


Le compost, c'est 4 ingrédients

Assurez-vous d’un bon équilibre entre les 4 ingrédients que sont les matières vertes, les matières brunes, l’eau et l’air.
Ensemble, ces ingrédients créent le milieu propice pour les organismes décomposeurs qui transforme la matière organique en humus riche et fertile. Ne négligez pas le brassage et l’arrosage, ce sont les éléments clés d’un compost réussi!

Proportion idéale: 1 portion de matières vertes pour 2 à 3 portions de matières brunes


Matières vertes

Les matières végétales fraîches contiennent une part importante d’azote. C’est en grande partie cet azote qu’on veut récupérer par le compostage. Les organismes décomposent nos résidus alimentaires, ce sont eux qui permettent la création du compost.
Les résidus de cuisine et les résidus du jardin encore frais et humides sont considérés comme des matières vertes.
De gros morceaux? Vaut mieux les couper pour accélérer la décomposition.


Matières brunes

Les organismes à l’œuvre dans le composteur ont également besoin de carbone dans le processus de transformation.
On retrouve le carbone dans les produits végétaux secs et la matière ligneuse. Privilégier les matières gratuites et abondantes près de chez soi comme les feuilles mortes.

Air

L’oxygène est essentiel aux micro-organismes décomposeurs. Brasser idéalement 1 fois par semaine et retourner 1 à 2 fois par saison.

Eau

Le compost devrait avoir l’humidité d’une éponge mouillée et essorée. Arroser au besoin pour garder humide, mais pas détrempé.

Prêt à commencer?

Matières vertes

  1. Recouvrir le fond du composteur de brindilles afin de permettre l’aération;
  2. Mettre une couche d’environ 5 cm de feuilles mortes déchiquetées ou de gazon sec. Il faut en mettre assez pour ne plus voir la surface du tas.

Pour ajouter des résidus

  1. Déplacer la couche de matières brunes, déposer les nouveaux résidus de matières vertes et remuer au besoin.

    ou
  1. Après avoir déplacé les matières brunes, creuser un trou dans le tas de compost, déposer les résidus végétaux et enterrer le tout;
  2. Replacer la couche de matières brunes. En ajouter au besoin!

Matières acceptées

Matières vertes

  • Restes de fruits et de légumes coupés en morceaux
  • Coquilles d’œufs broyées
  • Résidus de café et de thé
  • Parties saines de plantes, sauf les graines
  • Petites quantités de tontes de gazon fraîches

Matières brunes

  • Feuilles d’arbres séchées, idéalement déchiquetées
  • Papier journal ou carton déchiqueté
  • Tontes de gazon séchées
  • Copeaux de bois

Matières à éviter

Tous les produits animaux

  • Viandes, os et produits laitiers
  • Poissons, crustacés et coquilles
  • Litière et excréments

Matières végétaux

  • Mauvaises herbes avec graines
  • Plantes malades
  • Racines de vivaces (risque de propagation)

Autres

  • Papier et carton imprimé, glacé ou ciré
  • Cendres, bois traité ou branches d’arbre
  • Mégots de cigarette ou de cigare
  • Lingettes, mouchoirs ou couches jetables
  • Poussière et charpie de sécheuse
  • Sacs et vaisselle jetable (même compostables)
  • Étiquettes, élastiques ou attaches

Quelques trucs

  • Toujours couvrir le tas de compost avec une couche de matières brunes pour éloigner les mouches et conserver l’humidité et la chaleur;
  • Dans la cuisine, on accumule les matières vertes dans un contenant qu’on peut refermer et mettre au frigo;
  • Au moment de déposer les matières vertes dans le composteur, on déplace une partie des matières brunes, on vide le contenant, puis on replace les matières brunes. On peut en ajouter au besoin;
  • De la chaleur se dégage? C’est que le compost est bien équilibré et que les micro-organismes travaillent bien!

Distribution de composteurs domestiques

Pour encourager les Trifluviens à pratiquer le compostage résidentiel, la Ville lance, en partenariat avec l’organisme La Brouette, une série d’ateliers sur le compostage domestique et distribuera 450 composteurs domestiques à moindre coût.

Avant de mettre la main sur un composteur, les Trilfuviens devront participer à un atelier d’une heure sur le compostage. Pour s’inscrire à la formation et ainsi profiter de l’offre, les citoyens intéressés doivent composer le 311 ou remplir le formulaire en ligne.

D’une valeur marchande de 50 $, chacun des 450 composteurs sera octroyé au coût unitaire de 10 $. Précisons qu’un seul composteur sera permis par adresse, et que ceux-ci seront distribués selon le principe du premier arrivé, premier servi.

Les 450 places pour les ateliers sont maintenant toutes réservées. Les personnes inscrites recevront un rappel par courriel avant leur formation.