accueil À propos de la ville Communications À la une Agrile du frêne – La Ville ne réglemente plus les dates d’abattage des frênes

Agrile du frêne – La Ville ne réglemente plus les dates d’abattage des frênes

{{getDate(date, null)}}

L’agrile du frêne s’étant répandu sur l’ensemble du territoire, la Ville abolit son règlement sur les dates d’abattages ainsi que sur le transport du bois de frênes. Un frêne peut donc maintenant être abattu à tout moment de l’année avec l’obtention préalable d’un certificat d’abattage d’arbre, au même titre que tout autre arbre sur le territoire.

Traitements et subvention

Seuls les traitements peuvent aider à ralentir la progression de l’insecte et à prolonger dans le temps les plus gros spécimens de frêne. Pour ce faire, une subvention de la Ville est disponible afin de soutenir financièrement le traitement des frênes qui présente moins de 30% de dépérissement. Les citoyens intéressés peuvent en faire la demande auprès du 311 par téléphone ou par courriel.

La Ville encourage la population à protéger les frênes sur son territoire afin de préserver le plus longtemps possible la canopée urbaine.

Mon frêne est-il affecté ?

L’agrile du frêne est un insecte ravageur, mais discret. Bien que les infestations soient généralement difficiles à déceler, il est possible de reconnaître quelques signes et symptômes. Toutefois, lorsque ces signes deviennent apparents, l’arbre est déjà probablement gravement infesté. Les propriétaires souhaitant faire vérifier leur frêne sont invités à contacter le 311 pour demander une évaluation de l’arbre.

Propagation de l’insecte

Se propageant principalement par le transport du bois, l’insecte s’attaque aux frênes en creusant des galeries sous l’écorce de l’arbre, le privant ainsi de ses éléments nutritifs. S’il n’est pas traité à temps, un frêne affecté prend 2 à 5 ans avant de mourir. Il est essentiel de ne déplacer aucun produit du frêne, comme les billes, les branches et les copeaux en dehors de la zone réglementée par l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA).

 

Consultez notre section Web à propos de l’agrile du frêne.