accueil À propos de la ville Communications À la une La démarche pour encadrer la vitesse sur une portion de la rivière Saint-Maurice se poursuit

La démarche pour encadrer la vitesse sur une portion de la rivière Saint-Maurice se poursuit

{{getDate(date, null)}}

Les plaisanciers sont trop souvent confrontés à des problèmes de sécurité nautique sur la rivière Saint-Maurice. Préoccupée par le phénomène, la Ville de Trois-Rivières a mis en place plusieurs initiatives dans le but de protéger les plaisanciers. Au cours des années, en plus d’une surveillance policière accrue, on a vu apparaître :

  • Des bouées pour navigation douce;
  • Plusieurs bouées de sensibilisation;
  • De l’affichage aux quais d’embarcation.
  • Des campagnes d’information;
  • Un comité de concertation portant sur les enjeux de sécurité.

Ces moyens s’étant avérés insuffisants pour garantir la sécurité sur ce plan d’eau fréquenté par différents usagers, la Ville a décidé d’entamer en 2021 une démarche visant à légiférer la vitesse des embarcations à moteur sur une portion de la rivière, entre le fleuve Saint-Laurent et la plage bordant l’aire écologique du Ruisseau Lachapelle, située au nord du pont Duplessis.

Limitation de vitesse : plusieurs étapes afin de compléter le processus

Au moment d’écrire ces lignes, la demande « Annexe 6 – Limitation de vitesse » suit son cours auprès de Transports Canada. La demande sera d’abord analysée par l’organisme fédéral, puis cheminera vers le Conseil du trésor. Différentes étapes administratives et législatives devront être franchies avant que le projet aboutisse en Chambre des communes pour être approuvé. On estime qu’il pourrait s’écouler plusieurs mois, voire au moins un an, d’ici la mise en vigueur d’une limite de vitesse.

Entretemps, la Ville garde le cap : elle réaffirme sa volonté à poursuivre ses démarches auprès de Transports Canada pour encadrer la vitesse des embarcations à moteur sur une portion de la rivière, et ainsi mettre en place les mesures jugées efficaces pour assurer la sécurité nautique et une meilleure cohabitation sur la rivière Saint-Maurice.

À l’écoute de tous les usagers de la rivière

Avant de se lancer dans cette démarche de législation, rappelons que la Ville de Trois-Rivières a d’abord tenu à valider la volonté et l’intérêt du citoyen.

À cet effet, quatre exercices de consultations ont été menés au fil des années. Le plus récent, qui s’est déroulé le 14 juillet 2021, aura permis à 150 personnes de s’exprimer sur les enjeux entourant la sécurité sur la rivière Saint-Maurice. Au cours de cette rencontre, tous ont fait état de leurs opinions et de leurs préoccupations, qu’ils soient riverains, plaisanciers, représentants d’organismes ou clubs sportifs.

Les conclusions du rapport confirment qu’une forte majorité des participants était en accord avec la démarche faite par la Ville auprès de Transports Canada pour réglementer la vitesse des embarcations à moteur. Pour en savoir plus, il est possible de consulter le rapport complet.