accueil À propos de la ville Communications À la une La Ville déploie un partenariat novateur avec Communauto

La Ville déploie un partenariat novateur avec Communauto

{{getDate(date, null)}}

Communauto et la Ville de Trois-Rivières sont heureuses d’annoncer un partenariat permettant à l’entreprise d’autopartage de s’implanter à Trois-Rivières dès cet été. La communauté trifluvienne aura accès à 10 véhicules hybrides en partage tous les soirs et les fins de semaine. La Ville, pour sa part, louera la flotte véhicules de Communauto du lundi au vendredi entre 8 h et 16 h 30.

Un partenariat novateur

Parmi les 10 véhicules en station, six seront situés au centre-ville, deux au centre de services aux citoyens – secteur est (200, rue De Grandmont) et deux au centre de services aux citoyens – secteur ouest (4655, rue Saint-Joseph).

Selon la demande, Communauto entend ajouter de nouveaux véhicules entièrement dédiés à l’usage de la population générale.

Cette entente entre Trois-Rivières et Communauto à laquelle les organismes IVEO et Roulons VERT ont contribués, est unique en son genre et permet de bonifier l’offre de mobilité, réduire le nombre de véhicules en circulation tout en répondant aux besoins de transport et ainsi, avoir un impact positif sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

« Grâce à ce partenariat, nous offrons à la population une nouvelle façon de se déplacer qui est simple, économique et écologique! L’arrivée de Communauto permettra d’optimiser le nombre de véhicules sur nos routes et de réduire la pression que l’utilisation de l’automobile exerce sur le milieu urbain. »

Jean Lamarche, maire de Trois-Rivières.

Communauto, comment ça marche?

Les abonnés à Communauto peuvent accéder à un parc de plusieurs milliers de véhicules à Montréal, Québec, Gatineau et Sherbrooke, ainsi que dans 11 villes ailleurs au Canada et à Paris, en France. À Trois-Rivières, Communauto offrira un service de véhicules en station avec réservation, c’est une formule idéale pour les trajets planifiés puisqu’il permet de s’assurer de la disponibilité d’un véhicule à un endroit et à un moment précis.

Concrètement :

  • Les véhicules en station Communauto peuvent être réservés jusqu’à un mois à l’avance;
  • Les utilisateurs prennent possession du véhicule à la station choisie et le rapportent à l’heure convenue, à l’endroit où ils l’ont pris.

Découvrez l’emplacement des véhicules

S’abonner à Communauto

L’autopartage : mobilité pratique, économique et écologique

Au Québec, c’est le constat général qu’a fait, en particulier, l’École Polytechnique de Montréal lorsqu’elle a évalué en 2011 l’impact environnemental chiffré de l’utilisation du parc de véhicules de Communauto. Voici les principaux faits saillants qui ressortent de cette étude :

  • Chaque véhicule en autopartage se substitue à environ 10 véhicules privés;
  • L’autopartage entraîne une réduction d’environ 30-40% des kilomètres parcourus;
  • Cette diminution des déplacements effectués en voiture se traduit, en moyenne, à une réduction de 1,2 tonne des émissions de CO2 pour chaque usager;
  • La réduction globale annuelle de CO2 entraînée par l’autopartage au Québec est estimée à environ 80 000 tonnes annuellement.

« Ce partenariat est une première et peut devenir un modèle pour une grande partie des municipalités du Québec et du Canada. C’est une façon d’accélérer l’implantation de l’autopartage pour les citoyens en réduisant les coûts de gestion d’un parc de véhicules pour la Ville. Nous sommes certains que ce sera le premier pas d’une offre d’autopartage plus importante à Trois-Rivières et ailleurs au Québec. »

Benoit Robert, président-directeur général et fondateur de Communauto.

« Ravi d’avoir contribué au développement de cette offre de service originale qui démontre que l’innovation se traduit aussi par l’adaptation des modèles d’affaires et des usages. Ce projet est extrêmement inspirant pour implanter une mobilité plus durable dans les villes de plus petite taille. »

Benoit Balmana, directeur général d’IVÉO.

« Le développement de ce service dépendra de la réponse de la population. J’invite les institutions et les grandes entreprises à y adhérer! Ensemble, créons les conditions pour faire grandir l’autopartage à Trois-Rivières! »

André Lavoie, directeur général Roulons VERT.