accueil À propos de la ville Communications À la une Un plan de match pour la rénovation de la piscine du parc de l’Exposition 

Infrastructures aquatiques

Un plan de match pour la rénovation de la piscine du parc de l’Exposition 

{{getDate(date, null)}}

Avec un indice de vétusté de 92 %, la piscine du parc de l’Exposition a besoin d’importants travaux. Dans les dernières années, plusieurs scénarios ont été envisagés, mais le coût élevé des interventions poussait la Ville à chercher une solution qui répondrait aux besoins de la population tout en faisant preuve d’une saine gestion financière. Une piste concrète est maintenant envisagée. 

Une intervention projetée en trois étapes 

Sans intervention à court terme, la piscine ne pourrait ouvrir en 2024. De récentes analyses ont toutefois permis de détecter la source de la fuite d’eau, confirmant ainsi que l’ensemble du bassin serait toujours utilisable pourvu qu’elle soit colmatée. Ainsi, plutôt que de procéder à un réaménagement complet comme évalué plus tôt cette année, la Ville recommande maintenant de procéder à la rénovation du bassin en trois phases.  

Phase 1 – 2024Phase 2 – 2025Phase 3 – 2026
Opération de peinture et de colmatageRéfection des dalles de béton et des retours d’eauRemplacement des équipements de chloration et de filtration

Cette démarche permettrait de limiter l’investissement entre 8 et 10 M$, le tout en conservant le caractère patrimonial des lieux et la superficie intégrale de la piscine. Avec l’accord du conseil municipal, un montant au Programme triennal d’immobilisations réservé aux fins d’infrastructures aquatiques pourrait être utilisé à cet usage. 

Fermetures à prévoir 

En vue de la première phase des travaux, la piscine ouvrirait tardivement lors de la saison 2024. Pour les saisons 2025 et 2026, elle serait complètement fermée. La Ville évalue toutefois la possibilité de réaliser les phases 2 et 3 simultanément pour minimiser la durée de fermeture. 

Une infrastructure largement appréciée par la population 

Annuellement, ce sont en moyenne 18 500 personnes qui franchissent les tourniquets pour aller se rafraîchir à la piscine. En termes d’achalandage, elle devance respectivement la piscine du parc de l’Île Saint-Quentin et celles des parcs Pie-XII et Martin-Bergeron. 

Un sondage mené en 2021 a également révélé que 78 % des Trifluviennes et de Trifluviens étaient favorables à ce que la Ville investisse pour restaurer la piscine de l’Expo. Dans cette même démarche, 70 % des gens ont affirmé que le site avait une valeur historique et culturelle qu’il fallait conserver.