‹ Retour aux actualités

Dépôt du rapport financier consolidé 2019

Publié le 19 mai 2020

La Ville de Trois-Rivières enregistre un excédent de 10,2 M$ pour l’année 2019, soit 3,73 % du budget total de 274,3 M$. « Un écart raisonnable », estiment les experts-comptables de la Ville. C’est ce qui ressort des états financiers déposés au conseil municipal mardi soir.

L’excédent est en partie attribuable à des revenus de 4,1 M$ supérieurs à ceux budgétés, provenant notamment des droits de mutation, ventes de terrain et intérêts sur placements. Il s’explique aussi par des dépenses moindres que celles anticipées de 6,1 M$, dont presque la moitié est associée à la masse salariale.

Une réserve pour faire face aux imprévus

Le surplus annoncé aujourd’hui est une bonne nouvelle, voire un soulagement, lorsqu’on considère que la Ville de Trois-Rivières prévoit que la COVID-19 aura un impact financier oscillant entre 2 M$ et 5 M$.

Il faut savoir qu’en vertu des lois municipales, les villes comme Trois-Rivières peuvent conserver une partie des surplus pour permettre de faire face aux imprévus. Ainsi, après avoir transféré 25 % de l’excédent, soit 2,56 M$ pour rembourser la dette conformément à la politique en vigueur, la Ville transférera 2,9 M$ dans une réserve destinée aux risques d’opération en lien avec des situations imprévues, comme celles que nous vivons présentement avec la pandémie.

Dette à long terme

Les états financiers 2019 ont aussi fait la lumière sur la dette à long terme à l’ensemble de la Ville, totalisant 243,1 M$ au 31 décembre. Il s’agit d’une baisse de 2 M$ en comparaison à 2018. En situant le niveau d’endettement par rapport à la richesse foncière uniformisée, on obtient un ratio de 2,01 %, soit le plus bas niveau depuis la fusion.

Voilà qui démontre combien la Ville de Trois-Rivières est sainement administrée.

Pour plus d'information, consultez le rapport complet :

Rapport financier consolidé 2019