‹ Retour aux actualités

Sécurité routière : déjà une trentaine de réalisations

Publié le 13 novembre 2020

Depuis l’adoption de son approche de sécurité routière en 2019, la Ville de Trois-Rivières compte une trentaine d’interventions visant à sécuriser les déplacements sur son territoire. L’initiative a en effet donné naissance à plusieurs projets poursuivant la même intention : accroître la sécurité routière et favoriser la cohabitation harmonieuse entre les usagers de la route.

Parmi les réalisations figurent entre autres :

  • Les rues partagées aménagées au centre-ville;
  • La rue Saint-François-Xavier transformée en vélorue;
  • Les bandes cyclables ajoutées sur le boulevard Sainte-Madeleine, les rues Papineau, De La Terrière, Saint-Joseph, Rigaud et la 6e Rue;
  • Les traverses pour piétons et les avancées de trottoirs aménagées sur la rue des Cyprès;
  • Les feux pour piétons clignotants et la traverse éclairée implantés à l’intersection du boulevard des Forges et de la rue Baril;
  • Le réaménagement de l’intersection de la rue Sainte-Marguerite et de l’avenue des Coopérants;
  • Le parc linéaire des Coteaux aménagé sous les tours d’Hydro-Québec.
Dès l’an prochain, des projets pilotes visant les corridors scolaires et le transport actif pour aînés s’ajouteront à la liste. Nous verrons aussi apparaître dans le paysage trifluvien les rues conviviales, dont les détails ont été annoncés aujourd’hui. 

 
 

La priorisation des projets


Les projets se rapportant aux 10 axes de l’approche de sécurité routière ne sont pas choisis au hasard : le choix des aménagements repose sur des critères objectifs ou sur des recommandations de consultants. Les interventions sont priorisées selon le niveau de dangerosité des artères et intersections, lequel est évalué en tenant compte de la vitesse et du volume de circulation, le nombre d’accidents antérieurs, la configuration des voies, la circulation de véhicules lourds, et plusieurs autres facteurs.




Petit retour en arrière


L’approche de sécurité routière a été adoptée par le conseil municipal au printemps 2019, à la lumière des réflexions exprimées par la population lors des consultations publiques. Un consensus s’était jadis dégagé de l’exercice : la sécurité routière est une priorité, tant pour la Ville que pour les citoyens.