‹ Retour aux actualités

Lutte à la COVID-19 : Trois-Rivières fait front commun

Publié le 8 janvier 2021

En réponse aux plus récentes annonces du gouvernement provincial, Trois-Rivières assure qu’elle continue de tout mettre en œuvre pour poursuivre la lutte à la COVID-19.


Stationnement sur rue gratuit

Une seconde période d’amnistie a été acceptée par le conseil municipal pour simplifier le stationnement des résidents du centre-ville qui travailleront à partir de la maison. La gratuité du stationnement sur rue facilitera également la cueillette des commandes pour emporter aux restaurants et boutiques du centre-ville. Des zones de cueillette de courte durée pourraient aussi être aménagées sur rue.

La gratuité s’appliquera dès lundi 11 janvier pour les espaces de stationnement sur rue gérés par parcomètres ou horodateurs. La tarification est maintenue à l’intérieur des stationnements Badeaux et du Parc portuaire.


Prendre l’air en ville

La Ville de Trois-Rivières pourra maintenir la majorité des activités extérieures inscrites à sa programmation hivernale afin de permettre à ses citoyens de prendre l’air. En effet, les activités extérieures, comme le ski de fond, le patinage ou encore la randonnée dans les parcs demeurent permises en pratique libre, à condition qu’elles soient pratiquées en solo ou à l’intérieur d’une même bulle familiale. Dorénavant, il sera donc interdit de rencontrer des amis à l’extérieur ou de prendre part à des activités en équipe. Les personnes seules sont toutefois autorisées à se joindre à une autre personne seule.


Autre changement, sur les différentes patinoires et glaces extérieures, seul le patinage libre sera permis. Des plages horaires seront toutefois destinées à la pratique du bâton-rondelle en bulle familiale à la patinoire BLEU BLANC BOUGE, sur réservation et avec preuve de résidence.

Les activités prévues à l’intérieur des infrastructures de la Ville comme les arénas seront interrompues. Cette mesure s’applique également au Complexe sportif Alphonse-Desjardins (CSAD), qui devra temporairement mettre fin à la location de ses plateaux sportifs.


Espaces d’étude dans les bibliothèques

Offrant déjà le service de prêts, les bibliothèques rendront disponible une trentaine d’espaces d’étude, dont certains équipés de matériel informatique. Chacun pourra être réservé pour une période d’une heure et demie, du mardi au vendredi entre 15 h 30 et 19 h ou le samedi entre 10 h 30 et 16 h.

Conformément aux exigences gouvernementales, le service sera réservé aux étudiants trifluviens, allant du primaire à l’université. Ceux-ci devront réserver leur espace d’étude en téléphonant au 311, ou encore au comptoir de prêts de leur bibliothèque durant les heures d’ouverture modifiées en respect du couvre-feu. Un système de réservation en ligne pourrait aussi être offert dans les prochains jours.

Ces modalités s’appliquent dans toutes les bibliothèques du réseau sauf Gatien-Lapointe, qui est actuellement fermée pour des travaux de nettoyage.


Maintien des services essentiels

Malgré certains ajustements, les nouvelles mesures auront peu d’impact sur les activités régulières de la Ville, alors que la majorité du personnel administratif de la Ville demeurera en télétravail et que les services essentiels seront maintenus.  

La cour municipale, le comptoir des taxes et le bureau des permis resteront ouverts, mais à personnel réduit. Pour éviter les files d’attente, le recours aux services en ligne est fortement recommandé et tout aussi efficace. Quant aux séances municipales du 19 janvier, du 2 et du 16 février, elles seront présentées en mode virtuel, comme prévu au calendrier.

Par ailleurs, le maintien en activité du secteur de la construction permet la poursuite des grands chantiers, comme la construction du nouveau colisée ou le nettoyage de l’autogare et des bâtiments adjacents.


De nouvelles restrictions ou informations pourraient s’ajouter en début de semaine prochaine, une fois le décret officiel publié.