‹ Retour aux actualités

Budget 2023 de la Ville de Trois-Rivières

Publié le 16 Décembre 2022

La Ville de Trois-Rivières a présenté aujourd’hui son budget 2023. Passant à 339,7 M$, le budget a été élaboré dans une volonté de maintenir une qualité de service dans un contexte de forte inflation et d’adaptations aux changements climatiques. D’importants défis à relever

En trame de fond de l’élaboration du budget, la hausse marquée de l’inflation, dont le coût de près de 80 % des opérations municipales dépendent, l’arrivée du nouveau service de collecte des matières organiques, ainsi que la rareté de la main-d’œuvre accentuant les défis d’attraction et de rétention du personnel se sont traduits en facteurs qui poussent inévitablement la taxation à la hausse.

Sans l’ajout de la collecte des bacs bruns, collecte désormais obligatoire, la Ville aurait connu une hausse de la taxation sous l’indice des prix à la consommation du Québec. Soucieuse de déposer un budget responsable, la municipalité a notamment pris l’orientation de limiter la création de postes aux besoins prioritaires et de préserver la gestion rigoureuse des finances pour garder Trois-Rivières en bonne posture.

Facteurs d’augmentation des dépenses

Un écart de 25 M$ sépare donc le budget 2023 de l’année précédente. Du lot, 11,2 M$ sont attribuables aux matières résiduelles, 6,6 M$ à la masse salariale, 3,4 M$ au service de la dette et au fonds de roulement et 1,4 M$ à la hausse des coûts de déneigement, entre autres. Dans une perspective de développement durable, la Ville continue également de promouvoir le transport en commun et bonifie sa contribution annuelle à la Société de transport de Trois-Rivières de 2,4 M$ pour l’année 2023.
Parmi les activités représentant une large part du budget, les loisirs et la culture (60,1 M$), la sécurité publique (56,9 M$) et les dépenses reliées à l’hygiène du milieu (55,2 M$) accaparent un peu plus de la moitié des dépenses. Fidèle à sa mission, Trois-Rivières continue donc de supporter les services offerts à la population.

Ajuster les revenus en conséquence

Pour équilibrer le budget, de nouvelles valeurs taxables, l’utilisation partielle d’excédents ainsi que les droits de mutation anticipés sont venus s’ajouter à la colonne des revenus. Pour pallier le manque à gagner qui se dégage, à l’instar de l’ensemble des municipalités québécoises, Trois-Rivières porte à la hausse la taxation foncière. Pour une maison moyenne dont la valeur est estimée à 205 000 $, l’écart du compte de taxes municipales entre 2022 et 2023 se chiffre à 7,17 %, soit une augmentation de 199,38 $. Une part importante de l’augmentation est liée à l’arrivée du bac brun et des services qui l’entourent ainsi qu’à l’accroissement du coût de cueillette et de traitement des déchets et du recyclage. Ceux-ci représentent environ 61 % de l’augmentation et sans cet impact, la taxation se serait accrue de 2,79 %.

Rappelons que le Programme triennal d’immobilisations 2023-2024-2025, qui prévoit maintenant 90 % d’investissement pour le maintien des infrastructures, a en effet été adopté en amont pour permettre à la Ville de mieux planifier la fenêtre d’opportunité de grands projets.