‹ Retour aux actualités

COVID-19 Derniers développements

Publié le 1er avril 2020

Mise à jour le 1er avril 15 h 30

Lors de son point de presse hebdomadaire cet après-midi, le maire Jean Lamarche a fait le point sur la situation entourant la pandémie de COVID-19. Il a souligné les initiatives de différents acteurs du milieu qui s’activent pour limiter l’impact de la crise ou planifient les actions requises pour être prêts à rebondir, une fois que la situation reviendra à la normale.


Soutien aux commerces et entreprises

« Aider nos entreprises à traverser la crise : voilà la mission que s’est donnée l’équipe d’IDE Trois-Rivières », a rappelé le directeur général Mario De Tilly qui accompagnait le maire en vidéoconférence lors du point de presse.

Depuis lundi, IDE Trois-Rivières facilite le jumelage entre les chercheurs d’emplois et les entreprises qui ont un besoin criant de main-d’oeuvre en publiant les offres d’emplois sur son site Web.

Ce service en soutien aux entreprises locales s’ajoute aux mesures économiques annoncées la semaine dernière. En effet, deux fonds totalisant 1,1 M$ ont été dégagés pour aider les entrepreneurs affectés par les contrecoups de la crise de la COVID-19. À ce jour, une centaine de demandes pour des prêts ou des subventions ont été reçues. Toutes les entreprises trifluviennes qui ont demandé de l’aide ont été contactées par téléphone ou le seront prochainement.

Le comité d’investissement est en place et a même déjà commencé à approuver des dossiers de prêts. Pour les deux nouvelles mesures, on rappelle que le premier appel de projets pour en bénéficier se termine ce vendredi 3 avril.


Les aménagements transitoires reportés

Autre effet direct de la crise : le projet d’aménagements transitoires au centre-ville et dans le Bas-du-Cap ont été reportés à 2021. Les mesures de distanciation, arrêt des activités de construction, la fermeture de commerces et la difficulté d’approvisionnement sont au nombre des causes qui justifient la décision.

La Ville assure que ce n’est que partie remise et promet un projet bonifié pour la saison estivale 2021, réalisé en partenariat avec la communauté et ses deux partenaires, IDE et Trois-Rivières Centre.


La Ville s’entend avec ses pompiers

Une entente a été conclue hier entre la Ville de Trois-Rivières et ses pompiers, permettant de modifier temporairement certaines clauses de la convention collective et ainsi répondre à des enjeux de santé publique. Il s’agit d’une bonne nouvelle, qui garantit une meilleure protection du personnel pompier dans le contexte de la COVID-19.

La mobilité du personnel était le principal objet de la négociation. Il faut savoir qu’en temps normal, les pompiers de Trois-Rivières au statut d'emploi temporaire sont appelés à travailler dans plusieurs casernes. De commun accord, la Ville et le syndicat ont convenu de réviser cette pratique, qui est contraire aux recommandations de l’Agence de la santé publique en ce temps de pandémie.

La Ville de Trois-Rivières est satisfaite des conclusions de l’entente qui, d’une pierre deux coups, réduit les risques de contamination au sein de ses troupes et garantit la disponibilité du personnel pompier.

Il s’agit de la dernière entente conclue avec les exécutifs syndicaux dans ce contexte de pandémie. Rappelons qu’au cours des dernières semaines, des solutions exceptionnelles ont été convenues avec les différents syndicats afin de protéger le personnel et de conserver le lien d'emploi avec le plus grand nombre de salariés possible, le plus longtemps possible.


Soyez assurés que le maire ainsi que l'Organisation municipale de la sécurité civile continueront de surveiller la situation de près.

Pour plus d'information sur les mesures prises par la Ville de Trois-Rivières jusqu'à maintenant, consultez la page COVID-19.

Pour plus d'information sur la pandémie de COVID-19, consultez le www.quebec.ca/coronavirus et respectez les consignes sanitaires.