‹ Retour aux actualités

Des actions pour accompagner la population trifluvienne au lendemain de l’orage

Publié le 9 juin 2021
Hier après-midi, 50 millimètres de pluie se sont abattus sur Trois-Rivières en 45 minutes. Il s’agit d’une précipitation exceptionnelle, qui survient habituellement moins d’une fois tous les 100 ans.
Au lendemain de l’orage qui a provoqué une panne d’électricité dans des milliers de foyers et causé plusieurs dommages matériels, la Ville met en place des initiatives pour aider la population.

Distribution d’eau potable

Depuis 16 h cet après-midi, la Ville distribue des bouteilles d’eau au parc Lambert pour les personnes sans électricité et sans eau potable dans leur secteur.
Rappelons que depuis hier, environ 6 500 personnes sont concernées par un avis d’ébullition préventif, à la suite d’une baisse de pression occasionnée par les intempéries et les pannes de courant. Sans électricité, il est évidemment difficile de faire bouillir l’eau avant de la consommer. Les premiers résultats d’analyse d’eau seront reçus tard en soirée.
Précisons que la distribution des bouteilles d’eau s’effectue jusqu’à 21 h ce mercredi 09 juin.

Conteneurs pour nettoyage

Les dégâts résultant de l’orage sont nombreux. Afin de faciliter les corvées de nettoyage et le ramassage des branches, la Ville mettra à la disposition de sa population des conteneurs. Les personnes intéressées sont invitées à communiquer avec le service à la clientèle 311 par téléphone au 311 ou en ligne pour en faire la demande.

Bilan et constat des dommages

Hier, dès les premiers coups de tonnerre, les intervenants d’urgence ont été mobilisés sur le terrain pour assurer la sécurité de la population et venir en aide aux personnes isolées ou impactées. L’équipe du 311 aura reçu 415 appels entre 16 h et 17 h 30. Des fils électriques tombés, des véhicules inondés, des débris et des dommages figurent parmi les signalements reçus.

Après une soirée et une nuit d’efforts pour dégager les voies routières, certains accès demeuraient fermés ce matin. C’est le cas du tunnel de la rue du Père-Daniel, où des pompes ont été installées pour abaisser le niveau d’eau et ultimement rouvrir l’accès à la circulation. Ailleurs, ce sont des branches et des débris qui bloquaient l’accès.
En ce qui concerne les feux de circulation, la majorité sera rétablie d’ici la fin de la journée, à l’exception de ceux situés à l’intersection du boulevard des Forges et de la rue Aubuchon et ceux à l’intersection de la rue Louis-Pinard et du boulevard des Récollets qui ont subi des dommages plus importants.
Plusieurs infrastructures municipales ont aussi subi les soubresauts de dame Nature. L’autogare, la Bâtisse industrielle, les centres de services aux citoyens et la Maison de la culture comptent parmi les édifices où l’eau s’est infiltrée. Dans le cas de la Bâtisse industrielle, les travaux de nettoyage sont déjà en cours et la clinique de vaccination sera ouverte demain comme prévu. À la Maison de la culture, l’eau a malheureusement endommagé plusieurs livres et des équipements, les dégâts devront être évalués. Ailleurs, les dommages sont minimes.