‹ Retour aux actualités

Du hockey professionnel à Trois-Rivières dès l’automne 2021

Publié le 30 novembre 2020
C’est confirmé : une équipe de l’ECHL pourra évoluer sur la glace du nouveau colisée dès la saison 2021-2022. La Ville et Deacon Sports and Entertainment Ltd. (DSE) ont finalisé l’entente pour l’occupation du nouveau colisée de Trois-Rivières pour les cinq prochaines années. L’entente est assortie de deux options de renouvellement de même durée liant du coup les deux parties durant une période potentielle de 15 ans.
Importantes retombées économiques
Le colisée hébergera un produit sportif unique au Québec! L’arrivée du hockey professionnel en sol trifluvien générera d’importantes retombées économiques, de la notoriété pour la Ville et de la fierté pour la population.
Jean Lamarche, maire de Trois-Rivières
Nous sommes ravis de confirmer cette entente qui liera la Ville de Trois-Rivières et Deacon Sports and Entertainment pour une période de 15 ans. L’annonce d’aujourd’hui représente une étape importante vers l’établissement d’une équipe de l’ECHL à Trois-Rivières et est une preuve tangible que notre première saison approche à grands pas. 
Mark Weightman, président et chef de la direction de la nouvelle équipe de l’ECHL à Trois-Rivières
Une entente « gagnant-gagnant »
En vertu du bail signé entre les deux partis, la Ville demeure gestionnaire du nouveau colisée et le groupe DSE sera locataire des lieux. À cette fin, les promoteurs s’engagent à verser annuellement 435 000 $ de loyer de base pour occuper le nouveau Colisée. Additionné au montant découlant de la vente de billets de hockey, le loyer total pourrait atteindre jusqu’à 650 000 $.
Ce montant, qui sera indexé annuellement pour toute la durée de l’entente, inclut :
  • La location des heures de glace;
  • L’utilisation des loges;
  • La gestion de concessions alimentaires;
  • Les revenus d’affichage publicitaire;
  • L’exploitation d’une boutique souvenir et de la billetterie.
Le contrat prévoit également la possibilité pour le groupe DSE d’offrir une programmation de spectacles à saveur sportive. Cela exclut toutefois tout événement de type culturel, dont l’organisation relèvera de la Direction de la culture, des loisirs et de la vie communautaire de la Ville.