‹ Retour aux actualités

Entente avec l'entrepreneur pour la construction du nouveau colisée

Publié le 16 février 2021
Une entente a été prise avec le Groupe TEQ pour régler à l’amiable le litige concernant le retard de livraison du nouveau colisée.

Rappelons qu’initialement, le contrat de construction prévoyait le paiement de dommages-intérêts de 5 000 $ pour chaque jour de retard à compter de la date prévue de la réception provisoire. Cependant, il s’avère que les deux parties étaient en désaccord sur les montants fixés à l’avance et la responsabilité des retards dans le contexte particulier de la pandémie.

Finalement, les négociations ont mené à un consensus satisfaisant pour les deux parties, lequel inclut la concession par l’entrepreneur de 225 000 $ en dommages-intérêts, ainsi que la réalisation de travaux complémentaires d’une valeur de 910 000 $.

Des travaux complémentaires au cœur de l’entente
En vertu de l’entente entérinée par le conseil mardi soir, TEQ s’engage à réaliser des travaux de conception et de construction complémentaires à l’intérieur du nouveau colisée, en lieu et place du paiement en numéraire des dommages-intérêts qui aurait pu être réclamé par la Ville en vertu du contrat de construction. Ces travaux, non prévus au contrat principal, sont nécessaires pour accueillir correctement les futurs locataires et ainsi accélérer la prise de possession des lieux. Ils concernent notamment l’ajout d’une nouvelle concession et la construction d’une cuisine à l’étage des loges.

En acceptant que TEQ réalise ces travaux, la Ville en tire deux avantages. Premièrement, l’entrepreneur détient déjà la maîtrise du chantier et peut assurer que les travaux peuvent être exécutés rapidement, en parallèle à ceux qui sont déjà sous sa responsabilité. Deuxièmement, la transaction n’implique aucune dépense ni paiement de la part de la Ville. La conception, la surveillance et la réalisation de tous les travaux à réaliser seront à la charge exclusive de TEQ.

La suite
Ces efforts de mitigation ont été mis en œuvre dans le but d’accélérer la suite des travaux et la mise en activité du colisée. D’une pierre deux coups, ils permettront d’éviter les procédures judiciaires et le dépôt d’un procès en civil.

En agissant de la sorte, TEQ démontre son implication particulière dans ce projet et agit en partenaire commercial responsable.

L’entrepreneur s’engage maintenant à livrer le bâtiment et à exécuter l’ensemble des travaux avant le 15 juin 2021. De son côté, sous certaines conditions, la Ville a donné son accord pour suspendre les dommages-intérêts jusqu’à la date butoir. Suivant la livraison provisoire, elle libérera officiellement et partiellement l’entrepreneur de ses obligations spécifiques au paiement des dommages-intérêts fixés à l’avance, à condition que celui-ci respecte les engagements. Après quoi, la Ville prendra possession du colisée pour finaliser les travaux de construction des concessions et des services alimentaires. Un accès grand public est prévu pour la fin du mois d’août.

Comme il vaut mieux prévenir que guérir, l’entente prévoit également certains recours dans l’éventualité où les engagements ne seraient pas respectés. Les deux partis ont toutefois confiance que le chantier sera complété rondement.

Chronologie des événements

  • Mai 2015 - Trois-Rivières choisit le District 55 pour l’emplacement de son futur colisée;
  • Juillet 2016 - Le gouvernement du Québec annonce une aide financière de 26,8 M$ au projet (Signature du protocole : janvier 2018);
  • Novembre 2017 - Ouverture des soumissions. À l’issue de l’appel d’offres, la Ville reçoit trois propositions pour la conception et la construction du colisée;
  • Janvier 2018 - Le contrat « clé en main » du nouveau colisée est confié au Groupe TEQ;
  • Juin 2018 - Trois-Rivières procède à la première pelletée de terre officielle;
  • 10 septembre 2019 - La livraison provisoire est repoussée en mars 2020;
  • 23 janvier 2020 - La livraison provisoire est repoussée en avril 2020;
  • 9 juillet 2020 - Une entente de principe pour l’occupation du colisée est conclue avec Deacon Sports and Entertainment Ltd. (DSE) pour l’occupation du colisée;
  • 25 août 2020 - La livraison provisoire est repoussée au premier trimestre 2021;
  • 30 novembre 2020 - Trois-Rivières et DSE confirment l’occupation du nouveau colisée pour les cinq prochaines années par une équipe de l’ECHL.