‹ Retour aux actualités

La Direction de la police présente son rapport annuel 2021

Publié le 22 juin 2022

La Direction de la police a officiellement déposé son rapport annuel 2021. Voici quelques faits saillants et événements marquants de l’année.

Nouveau directeur pour la police de Trois-Rivières


Le mercredi 1er septembre 2021 s’est tenue l’assermentation du nouveau directeur de police de la Ville de Trois-Rivières, monsieur Maxime Gagnon. M. Gagnon succède à monsieur René Martin qui a sa retraite à titre de policier après 35 ans de carrière.

Maxime Gagnon est engagé comme policier pour la Ville de Trois-Rivières-Ouest en 1998 puis au sein du service de police unifié de la Ville de Trois-Rivières à la suite des fusions municipales. Au fil de sa carrière, il est instructeur à l’École nationale de police du Québec puis il occupe les fonctions de sergent superviseur, lieutenant chargé de relève, capitaine aux normes professionnelles et au développement organisationnel avant de devenir directeur adjoint en janvier 2020.

Bilan routier

En ce qui concerne le bilan routier, les surveillances routières ont mené à l’émission de 26 100 constats d’infraction en 2021, ce qui représente une hausse de 10,6 % par rapport à 2020. Au niveau de la conduite avec les capacités affaiblies, nous constatons une baisse de 3,4% pour 139 arrestations comparativement à 144 en 2020.

Crimes contre la personne

En ce qui a trait aux crimes contre la personne (agression sexuelle, voie de fait, menaces, vol qualifié, etc.), le nombre d’événements a augmenté de 17,3 % soit 1 794 dossiers par rapport à 1 529 pour l’année 2020. En 2019, ce chiffre s’élevait à 1 530.

Cette recrudescence s’explique dans la hausse des dénonciations d’agressions sexuelles, de voies de fait et de harcèlement criminel, souvent dans un contexte de violence conjugale.

Violence conjugale

Depuis les dernières années, les dossiers de violence conjugale ont connu une hausse importante, passant de 380 en 2019, à 446 en 2020 puis 583 en 2021. Cette augmentation marquée indique que les victimes sont plus informées, plus sensibilisées et qu’elles ont une plus grande confiance dans le système de justice. Nous devons poursuivre le combat face à cette forme de violence et continuer à appuyer les victimes.

Une ressource dédiée spécifiquement à cette problématique et subventionnée par le ministère de la Sécurité publique fut d’ailleurs ajoutée en septembre 2021.

Santé mentale

Les appels en lien avec une problématique de santé mentale ont également occupé le travail des policiers. Ceux-ci ont répondu à 2 722 appels pour des personnes présentant un état mental perturbé. De ce fait, l’apport significatif du travail de la travailleuse sociale en milieu policier a permis de prolonger l’entente avec le CIUSSS-MCQ, au sein de notre organisation.

 

Pour davantage de faits saillants et connaître l’ensemble des activités menées en 2021 par la Direction de la police de Trois-Rivières, consultez le rapport complet.