‹ Retour aux actualités

Le bruit mieux encadré

Publié le 14 Décembre 2022

La Ville de Trois-Rivières adopte officiellement une nouvelle règlementation pour encadrer les nuisances sonores sur son territoire. En phase avec les requêtes citoyennes, le règlement permettra aux instances municipales d’être mieux outillées dans leurs interventions visant à préserver la qualité de vie dans les quartiers.

Des plaintes variées, et nombreuses

Dans les dernières années, Trois-Rivières a multiplié les campagnes de sensibilisation en lien avec le bon voisinage. Malgré cela, entre 2019 et 2021, ce sont plus de 4 580 plaintes citoyennes en lien avec le bruit qui ont été acheminées à la Direction de la police de Trois-Rivières. Du lot, 68 % concernent des situations se déroulant entre 20 h et 4 h.

Face à ce constat, la Ville bonifie la règlementation existante. Entre 22 h et 6 h, il sera désormais interdit, sauf en cas d’urgence, de procéder à des travaux qui constitueraient une nuisance pour le voisinage et l’utilisation de feux d’artifice durant cette plage horaire est également proscrite. Recourir à un appareil servant à amplifier les sons comme de la musique à un volume trop élevé à bord d’un véhicule routier ou d’une embarcation devient également prohibé. Les amendes de certaines infractions existantes sont également revues à la hausse pour en augmenter le caractère dissuasif.

Mieux outiller pour mieux intervenir

À l’origine de la démarche, la difficulté à faire appliquer la règlementation actuelle a motivé en partie sa bonification. En prévoyant de nouvelles infractions, en définissant de nouveaux termes, en augmentant les amendes de certaines infractions et en centralisant les mesures concernant le bruit, les équipes municipales pourront mieux intervenir lorsqu’une plainte citoyenne sera acheminée.