‹ Retour aux actualités

Monastère des Ursulines : Trois-Rivières acquiert un joyau de son patrimoine

Publié le 25 mai 2022

Le mercredi 25 mai 2022 sera a jamais immortalisé comme une journée historique à Trois-Rivières. La cérémonie officielle de passation du monastère des Ursulines à la Ville a en effet eu lieu. Pour l’occasion, Ursulines, personnes représentant la Ville et nombreux partenaires se sont réunis à même la chapelle du Musée des Ursulines pour officialiser le tout.

Trois-Rivières accepte ainsi la responsabilité du site qui, lors de la consultation menée en 2021 pour l’élaboration de la Politique du patrimoine, avait été identifié par la population comme le bien patrimonial le plus représentatif de la ville. L’acquisition du monastère figurait parmi les orientations phares de la politique.

Une acquisition historique

Ayant fondé la première école pour jeunes filles de Trois-Rivières et le premier hôpital de la ville en 1697, les Ursulines ont été des pionnières du développement social et éducatif de la région. En 2017, le ministère de la Culture et des Communications a d’ailleurs classé l’ensemble conventuel des Ursulines comme site patrimonial.

Avec l’acquisition du monastère jusqu’ici dirigé par les Ursulines, Trois-Rivières s’engage à conserver, protéger et mettre en valeur ce lieu à caractère exceptionnel.

La Ville s’engage également à appliquer les principes de respect des valeurs de la corporation religieuse des Ursulines et de ses deux missions de base, soit la santé et l’éducation. À titre d’exemples, le Musée des Ursulines et les Archives poursuivront leurs activités et le Collège Marie-de-l’Incarnation continuera d’occuper certains espaces, tant qu’il conservera sa mission d’enseignement.

En amont de l’acquisition, Trois-Rivières a procédé à une inspection rigoureuse des lieux et il a été constaté que l’ensemble des infrastructures est en très bon état. Annuellement, la Ville estime les coûts d’entretien à 400 000 $.