‹ Retour aux actualités

Période importante pour les fleurs printanières

Publié le 19 mai 2022

À l’aube de la saison estivale, la Ville rappelle l’importance des fleurs printanières pour les insectes pollinisateurs, comme les abeilles. Pour les préserver, Trois-Rivières fauchera les talus et terrains vacants seulement à compter du mois de juin, dont au parc linéaire des Coteaux.

Vous êtes ainsi invités à suivre cet exemple et à patienter en juin pour faucher ou tondre le gazon sur votre terrain. Cette attention est importante dans la mesure où les fleurs printanières jouent un rôle crucial auprès des insectes pollinisateurs, en étant leur premier repas et leur permettant d’emmagasiner de l’énergie en vue de la saison chaude.

Rappelons que c’est grâce aux insectes pollinisateurs que les récoltes de fruits, de légumes et de noix sont abondantes. Il est estimé qu’environ 35 % de notre nourriture en dépend.

Une large diversité de plantes, pour une large diversité de pollinisateurs

Pissenlits, verge d’or, trèfle, aster, asclépiade : la diversité des fleurs printanières dont se nourrissent les pollinisateurs et dont il faut éviter la tonte en début de saison abonde. Cette hétérogénéité des plantes permet un meilleur équilibre du milieu. 

Pour mettre la main à la pâte, vous pouvez également prioriser la plantation de certaines essences d’arbres comme les pommiers, les cerisiers et les tilleuls ainsi qu’une variété de fleurs telles que la lavande, l’agastache et la bourrache. 

Mentionnons finalement que la monoculture des champs dans les campagnes et l’emploi des pesticides limitent grandement les sources de nourriture saine pour ces insectes.