Travaux Sainte-Cécile et rues avoisinantes

De mai à septembre 2024, d’importants travaux seront réalisés au centre-ville sur les rues Sainte-Cécile, des Commissaires et Sainte-Angèle. Ils consistent à remplacer les conduites d’eau souterraines existantes par de nouvelles et à une reconstruction complète de la chaussée, incluant la réfection des trottoirs. Évalué à 3,8 M$, ce chantier contribuera à terme à améliorer la résilience du réseau.

Les tronçons de rues suivants seront impactés : 

  • Rue Sainte-Cécile, entre les rues Sainte-Geneviève et Hart; 
  • Rue des Commissaires, entre les rues Sainte-Angèle et Saint-Paul; 
  • Rue Sainte-Angèle, entre les rues Sainte-Geneviève et des Commissaires. 

Échéancier du projet

  • Octroi du contrat de construction – 19 mars 
  • Séance d’information à la population – 17 avril 
  • Réalisation des travaux – mai à septembre 2024 

Séance d’information

Devant l’ampleur du chantier à venir, la Ville a organisé une séance d’information pour que la population, les commerces, industries et institutions obtiennent réponse à leurs questions.

Entraves à prévoir

  • Coupures d’eau, baisse de pression et eau colorée*; 
  • Avis d’ébullition*; 
  • Ralentissement de la circulation; 
  • Affluence dans les rues avoisinantes par des détours; 
  • Impacts sur la collecte des ordures ménagères, du recyclage et du compostage; 
  • Travaux réalisés en grande partie de jour, mais certains de nuit;
  • Accès aux commerces et institutions maintenu en tout temps. 

* Les personnes concernées seront informées à l’avance des interventions et des précautions à prendre lorsqu’un avis d’ébullition sera en vigueur. 

Un plus pour le quartier

  • Une gestion optimale des eaux pluviales;
  • Une ville plus verte!
  • De nouvelles conduites pour assurer le maintien des services d’aqueduc et d’égout.

Un réseau de près de 100 ans remis à neuf

Le réseau unitaire, dont la construction date des années 1920, sera entièrement refait alors que la conduite combinée rendue en fin de vie sera remplacée par des conduites séparées : l’une pour les eaux pluviales, l’autre pour les eaux usées. Sur le plan plus technique, une partie des eaux pluviales sera infiltrée dans le sol, ce qui aidera à diminuer la pression sur le réseau lors de périodes de fortes précipitations ou de fonte des neiges.