accueil À propos de la ville Communications À la une Vers une réouverture de la Halte-douceur sur la rue Royale 

Services aux personnes en situation d’itinérance

Vers une réouverture de la Halte-douceur sur la rue Royale 

{{getDate(date, null)}}

La Halte-douceur continuera d’occuper l’immeuble situé au 1645 de la rue Royale. Cette intention a été confirmée lors de la dernière séance du conseil municipal, où une modification réglementaire a été initiée dans le but d’accueillir des personnes en situation d’itinérance dans cet immeuble.

Parallèlement, la Ville abandonne le projet de règlement visant un changement de zonage, préférant adopter un projet de type PPCMOI. Ce processus permet d’autoriser un refuge pour les personnes en situation d’itinérance dans ce bâtiment, plutôt que d’autoriser tous les usages liés à la sous-classe « P1c Institution de santé et services sociaux » dans l’ensemble du secteur. 

Un refuge au centre-ville est essentiel 

Dans le contexte de l’itinérance, la Ville considère qu’il est de son devoir de prendre des mesures pour favoriser une meilleure cohabitation sociale au centre-ville et en périphérie. Bien que certaines personnes aient exprimé des inquiétudes, la Ville doit agir face aux enjeux qu’entraîne l’itinérance en matière de sécurité et de salubrité. À la lumière des exercices de consultation, la Ville arrive à la conclusion que la Halte-douceur fait partie de la solution.  

La Ville assure avoir étudié une dizaine d’alternatives avant de choisir de maintenir la Halte-douceur au centre-ville. Localiser le service à cet endroit reste la meilleure option afin de resserrer l’intervention sur le terrain et de réduire plusieurs problèmes de salubrité. Des mesures de mitigation pourraient être mises en place pour réduire les impacts sur le milieu.

Une application d’ici septembre 

Un « refuge pour personnes en situation d’itinérance » constitue une habitation destinée à des personnes ayant besoin d’aide, de protection, de soins ou d’hébergement. Il faut savoir que l’article 123.1 de la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme (LAU) concernant ce type d’habitation permet l’exemption du processus d’approbation référendaire lors de de l’adoption du PPCMOI. 

Une assemblée publique sur le sujet est prévue le mardi 13 août 2024, 18 h, à l’hôtel de ville. Le changement réglementaire sera déposé pour approbation le mardi 20 août.

Pour en savoir plus, consultez le communiqué.