Gestion intégrée de l’eau

L'eau est une ressource collective précieuse que la Ville tente de gérer en intégrant les enjeux et les intérêts de tous ceux concernés par cette ressource. 

Elle participe aux efforts de gestion intégrée de l'eau avec l’ensemble des partenaires du milieu.  

Les organismes de bassin versant

Un bassin versant est composé de l’ensemble du territoire drainé par un cours d’eau. Depuis 2002, le gouvernement du Québec a confié la gestion intégrée de l’eau par bassin versant à des organismes de bassin versant (OBV). Les OBV ont la mission de produire un Plan directeur de l’eau et de concerter les acteurs du milieu autour des enjeux liés à la gestion de l’eau.  

Le territoire de la ville chevauche trois zones de gestion de l’eau, chacune relevant d’un OBV distinct :


Pour plus d'information à propos des bassins versants :

La gestion intégrée du Saint-Laurent

Le plan d’action Saint-Laurent entériné par les deux paliers de gouvernement a donné naissance à des structures de concertation permettant aux communautés riveraines du fleuve de se rassembler autour d’enjeux communs. Ces tables de concertation régionale (TCR) regroupent des représentants du monde municipal, du monde économique, des organismes et des citoyens.  

Le territoire de Trois-Rivières chevauche deux zones de gestion intégrée des ressources en eau du Saint-Laurent : 

Pour plus d'information, consultez la carte des zones de gestion intégrée des ressources en eau du Saint-Laurent.

Les milieux humides et hydriques au cœur de la Mauricie

Le territoire de la Ville comprend plusieurs cours d’eau et milieux humides, comme la tourbière Red Mill et le marais Saint-Eugène. Les milieux humides et hydriques assurent un rôle de premier plan dans la pérennité des ressources qui sont au cœur même de notre vie. La conservation de ces milieux est donc un enjeu incontournable, notamment si l’on souhaite protéger la biodiversité, assurer la qualité de notre eau et renforcir notre résilience face aux changements climatiques, et ce, pour les générations futures. Cette conservation doit également moduler les besoins de développement économique, social et culture de notre ville.  


Les plans régionaux des milieux humides et hydriques

En 2017, à la suite de l’adoption de la Loi concernant la conservation des milieux humides et hydriques, le gouvernement du Québec a confié aux municipalités régionales de comté (MRC) le rôle d’élaborer des plans régionaux des milieux humides et hydriques (PRMHH) afin d’intégrer la conservation de ceux-ci à la planification du territoire.

D’ici le mois de juin 2022, les MRC ont l’obligation de remettre leur plan régional des milieux humides et hydriques au ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC). À la suite de son approbation par le MELCC, les MRC devront assurer la compatibilité de leur schéma d’aménagement et de développement (SAD) avec leur plan régional.  

La Ville de Trois-Rivières adhère à une démarche régionale de réalisation des plans régionaux avec les autres villes et MRC de la région.  Cette démarche est accompagnée par un consortium d’organismes régionaux ayant pour mission la protection des ressources en eau et de l’environnement. 

Pour plus de détails sur cette démarche et sur l’élaboration des plans régionaux, consultez Environnement Mauricie


Activité à venir

18 juin 2020, 10 h 30 à 11 h 15
Webinaire Les milieux humides et hydriques au cœur de la Mauricie

Pour participer


Sondage | Merci de nous aider dans l'élaboration des plans régionaux
Vous voulez donner votre avis, partager de l’information que vous jugez pertinente ou nous signifier votre disponibilité à participer aux prochaines activités? Alors, remplissez ce court sondage (4 questions). Vos réponses seront grandement utiles afin d’appuyer les MRC dans l’élaboration des plans régionaux.