Avis d’ébullition et irrégularités dans l’eau

Pour s’assurer de la qualité de l’eau qu’elle distribue, la Ville de Trois-Rivières procède à de fréquentes et nombreuses analyses bactériologiques. La Ville peut émettre un avis concernant l’eau potable pour prévenir et protéger la population dès qu’une défectuosité des équipements de traitement et de distribution survient ou que la présence de micro-organismes pouvant affecter la santé est détectée dans l’eau.

État de la situation

Avis d’ébullition préventif

Il y a présentement un avis d’ébullition préventif en cours dans le secteur de Pointe-du-Lac. La population et les commerces concernés par cet avis se trouvent sur le Chemin Anne-Dupuys, à partir du 1111 jusqu’à l’intersection avec le rang Jean-Sauvaget et sur le rang Jean-Sauvaget entre le 1001 et le 1061 inclusivement.

Veuillez noter que cet avis concerne uniquement la population qui est desservie par le réseau municipal.

Avis d’ébullition préventif – Secteur de Pointe-du-Lac (Chemin Anne-Dupuys)

 

Il y a également un avis d’ébullition préventif en cours dans le secteur de Cap-de-la-Madeleine. La population et les commerces concernés par cet avis se trouvent sur la rue Massicotte entre le boulevard Sainte-Madeleine et la rue Loranger. Ainsi qu’au 276 boulevard Sainte-Madeleine et aux 151 et 155 rue Loranger..

Avis d’ébullition préventif – Secteur de Cap-de-la-Madeleine (Rue Massicotte)

 

Il y a un avis d’ébullition préventif en cours dans le secteur de Trois-Rivières. La population et les commerces concernés par cet avis se trouvent sur la rue Sainte-Cécile entre Hart et des Commissaires et sur des Commissaires entre Sainte-Angèle et Sainte-Cécile.

Avis d’ébullition préventif – Secteur de Trois-Rivières (Rue Sainte-Cécile)

Levée d’avis d’ébullition préventif

La Ville annonce la levée de l’avis d’ébullition préventif pour le secteur de Cap-de-la-Madeleine, soit le périmètre pour les rues Duguay et Lorette entre le boulevard Sainte-Madeleine et Loranger. Ainsi que les adresses suivantes, 99, 105, 139 et 145 rue Loranger. 116 à 122, 124, 166 à 168 et le 200 du boulevard Sainte-Madeleine.

Levée d’avis d’ébullition préventif – Secteur de Cap-de-la-Madeleine (Rue Lorette)

Avis concernant l’eau potable et consignes

Il existe trois types d’avis que la Ville peut émettre concernant l’eau potable :

  • Avis d’ébullition préventif;
  • Avis d’ébullition;
  • Avis de non-consommation.

Avis d’ébullition préventif

Ce type d’avis est émis par mesure préventive lorsqu’un risque potentiel de contamination de l’eau potable peut avoir eu lieu (ex. : travaux de réparation sur des conduites d’aqueduc, baisse de pression, filtration ou désinfection inadéquate à l’usine de filtration).

Aucun signe apparent n’indique la présence de bactéries ou de toutes autres matières. Des mesures préventives visant à protéger la santé de la population sont tout de même prises.

Des tests seront effectués afin de s’assurer que l’eau potable répond toujours aux normes provinciales.

Quoi faire?

Utilisez de l’eau bouillie à gros bouillons pendant une minute ou embouteillée pour :

  • Boire et préparer des breuvages;
  • Préparer des biberons et aliments pour bébés;
  • Laver et préparer des aliments crus (fruits, légumes, etc.);
  • Apprêter des aliments requérant une cuisson rapide;
  • Fabriquer des glaçons;
  • Se brosser les dents et se rincer la bouche;
  • Abreuver les animaux de compagnie.

Jetez les glaçons, boissons et aliments préparés avec l’eau du robinet après la date de l’avis.

Vous pouvez utiliser l’eau de l’aqueduc sans la faire bouillir pour :

  • L’hygiène personnelle (lavage des mains, douche, bain), sans l’avaler. Pour les jeunes enfants, mettez très peu d’eau dans la baignoire et ne les laissez pas jouer dans l’eau;
  • Laver la vaisselle et les vêtements à l’eau chaude ou tiède de manière habituelle avec du détergent. Il faut toutefois bien sécher la vaisselle avant de l’utiliser de nouveau;
  • Le cycle de lavage d’un lave-vaisselle (utilisez le cycle le plus chaud)

Écoles, entreprises et institutions :

  • Avisez votre personnel et la clientèle que l’eau est impropre à la consommation. Affichez l’information aux endroits où l’eau potable est habituellement disponible;
  • Il est également recommandé de fermer la valve des fontaines et robinets utilisés pour la consommation;
  • Fournissez une eau potable au personnel et à la clientèle jusqu’à ce que l’eau redevienne propre à la consommation.

Avis d’ébullition

Un avis d’ébullition est émis par la Ville à la suite d’une analyse réalisée auprès d’un laboratoire accrédité et dicté par le Règlement sur la qualité de l’eau potable (adopté par le ministère de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs) lorsqu’il y a détection dans l’eau potable de bactéries, virus ou parasites qui pourraient causer des problèmes de santé.

Quoi faire?

Suivre les mêmes consignes que lors d’un avis d’ébullition préventif.

Avis de non-consommation

L’avis de non-consommation signifie qu’un contaminant qui ne peut pas être éliminé par ébullition a été détecté dans l’eau. Même en faisant bouillir l’eau, la mesure ne serait pas suffisante.

Quoi faire?

De l’eau embouteillée doit être utilisée pour boire, préparer les breuvages, apprêter des aliments et faire des glaçons.

L’eau du robinet peut être utilisée exclusivement pour laver la vaisselle (en laissant bien sécher), laver les vêtements et prendre une douche.

Comment savoir si un avis est en cours?

  • Inscrivez-vous au système al3Rte pour recevoir un message d’avertissement par courriel ou texto;
  • Dans les cas de grande envergure :
    • Consultez la page d’accueil : un panneau d’alerte de couleur rouge s’affiche au haut de la page;
    • Consultez la section des actualités du site Web;
    • Consultez les médias sociaux de la Ville;
    • Écoutez les médias locaux : un communiqué est rapidement envoyé aux médias.

Irrégularités dans l’eau

Afin de conserver un contrôle de la qualité de l’eau, des techniciens de laboratoire prélèvent hebdomadairement plus d’une trentaine d’échantillons bactériologiques sur l’ensemble du réseau de distribution. Une firme privée analyse ces échantillons dont les résultats sont acheminés au ministère de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs.

Les opérateurs de l’usine de traitement de l’eau effectuent également, aux quatre heures, des prises d’échantillons instantanés de l’eau provenant de la rivière Saint-Maurice. Ce processus est répété aux différentes étapes du traitement, répondant ainsi aux exigences fixées par la loi.

En tout temps, les techniciens de laboratoire exercent un suivi rigoureux de la qualité de l’eau sur l’ensemble du réseau et des puits grâce aux multiples analyses.

Cependant, certaines irrégularités peuvent se manifester :

Eau blanchâtre (eau laiteuse)

Il peut s’agir d’un problème de teneur en oxygène dans l’eau qui est provoqué par les changements de température (habituellement au printemps et à l’automne) ou à la turbulence dans le réseau.

Laissez simplement reposer l’eau pour qu’elle retrouve son aspect habituel.

Eau jaunâtre ou rouillée

Cette coloration de l’eau est due aux dépôts de particules ferreuses dans le réseau. Les bris et travaux sur le réseau peuvent occasionner ce genre de problème. De plus, certains puits ont une forte concentration naturelle en fer.

Lors de travaux de rinçage du réseau d’aqueduc, de la mi-avril au début novembre, il est possible que vous constatiez une baisse de pression d’eau ou que celle-ci soit jaunâtre.

  • Laissez couler l’eau froide du robinet pendant quelques minutes;
  • N’utilisez pas l’eau chaude, car les particules ferreuses se déposeront au fond de votre chauffe-eau;
  • Ne faites pas de lavage tant que le problème n’est pas corrigé;
  • N’utilisez pas d’eau de Javel pour faire disparaître les taches, utilisez plutôt du sel et du jus de citron.

Si le problème persiste, communiquez avec le Service de l’hygiène du milieu (aqueduc-réseau) de la Direction des travaux publics au 311.

Cerne rose ou noir

Des cernes roses ou noirs s’expliquent par la croissance de bactéries sur les surfaces humides. Leur prolifération se traduit par l’apparition progressive d’une pellicule rose ou noire dans la cuvette, autour du drain du lavabo ou du bain. Ces bactéries sont très communes et sont omniprésentes dans notre environnement. Nous pouvons les retrouver dans le réservoir d’eau chaude, dans l’air et dans la poussière de nos résidences. Les pièces les plus touchées sont les salles de bain et salles d’eau qui n’ont pas d’évacuateur d’air.

Les principales causes de l’apparition de cernes roses ou noirs sont :

  • La prolifération de bactéries, dont la Methylobacterium, la Serratia Marcescens, etc.;
  • Une pièce ayant une mauvaise évacuation d’air ou pas du tout d’évacuateur d’air;
  • L’excès d’humidité;
  • La température du réservoir d’eau (ce qui permet la prolifération).

Ce que vous devez faire si vous remarquez un cerne rose ou noir :

  • La meilleure façon d’éliminer cette bactérie est de nettoyer régulièrement la surface atteinte avec un nettoyant à base de chlore et non avec un abrasif qui endommage les surfaces et favorise l’infiltration de bactéries;
  • Vous pouvez aussi ajouter de 2 à 3 cuillerées à soupe d’eau de Javel dans le réservoir de la toilette;
  • Répétez ces conseils selon la fréquence de réapparition des cernes roses ou noirs, mais sachez par contre qu’il est impossible d’éliminer totalement ces bactéries, puisqu’elles sont omniprésentes dans notre environnement.

Il est important de vous rappeler qu’il est fortement déconseillé de consommer l’eau chaude du robinet pour l’alimentation, en raison de la prolifération des bactéries. La température d’un chauffe-eau, à moins de l’avis d’un professionnel, ne devrait pas varier. Le réglage normal devrait se situer à 60°C (140 °F) afin d’éviter les brûlures ainsi que la prolifération de la Legionella pneumophila, responsable de la maladie du légionnaire.

Goût et odeurs

Si vous constatez une odeur de soufre lorsque vous utilisez l’évier de la salle de bain, il est possible que celle-ci soit causée par des saletés, des cheveux en décomposition ou des débris coincés dans le drain.  Pour vous en assurer, remplissez un verre d’eau et déplacez-vous dans une autre pièce de la propriété. Si votre eau ne dégage aucune odeur, cette senteur provient de votre drain.

Afin de corriger la situation, versez une petite quantité de bicarbonate de soude dans votre drain ainsi que du vinaigre. Patientez quelques minutes et faites couler votre robinet pendant une minute.

Foire aux questions